Imprimez gratuitement des calendriers, agenda et emplois du temps (année scolaire 2017-2018) !

Editions Petite Elisabeth. Des ressources pédagogiques en mathématiques, physique et chimie pour les collèges, les lycées et la formation professionnelle (CAP, BEP, BP et bac pro).

Monoxyde de carbone : un danger silencieux mais mortel

Invisible et inodore, c'est le portrait-robot du monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone (CO), qui peut être mortel en moins d'une heure, prend la place de l'oxygène dans le sang.

Il existe deux types d'intoxication :

  • l'intoxication aigüe, rapide, qui entraîne des vertiges, une perte de connaissance, des troubles du comportement, voire le coma ou le décès,
  • et l'intoxication chronique, lente, dont les symptômes - maux de tête, nausées, confusion mentale, fatigue - peuvent ne pas se manifester immédiatement.

Aérer et alerter

Dès l'apparition des premiers symptômes (maux de tête, vertiges, vomissements), Il faut aérer les locaux, arrêter les appareils de combustion et appeler les secours (le 18 pour les pompiers, le 15 pour le SAMU).

Les accidents sont souvent liés aux phénomènes météorologiques (froid intense, brouillard, redoux) qui influent sur le fonctionnement des appareils de chauffage.

Quelques conseils pour éviter le drame :

  • Ne pas obstruer les grilles de ventilation des fenêtres.
  • Faire entretenir la chaudière par un professionnel qualifié avant la période de froid.
  • Faire ramoner le conduit de cheminée qui doit être en bon état et raccordé à la chaudière.
  • Ne jamais se chauffer avec des panneaux radiants prévus pour des locaux de grand volume très ventilés ou pour les marchés, terrasses.
  • N'utiliser les petits chauffe-eau sans évacuation extérieure des fumées que de façon intermittente.
  • Ne pas utiliser le four de la cuisine, porte ouverte, comme moyen de chauffage.
  • Ne jamais utiliser en intérieur un groupe électrogène.
  • Nettoyer régulièrement les brûleurs de la cuisinière à gaz (on doit voir la flamme dans chaque orifice).
  • Ne pas utiliser une hotte raccordée à l'extérieur ou à un conduit de ventilation dans une pièce où se trouve également un appareil raccordé à un conduit de fumées.
  • Faire effectuer un entretien spécifique régulier si le logement est équipé d'une ventilation mécanique contrôlée (VMC).
  • S'informer auprès des professionnels qualifiés, lire attentivement les notices d'utilisation et d'entretien des appareils.

Retour

© 2009 Editions Petite Elisabeth, tous droits réservés. SIREN : 514 003 193 APE : 5811Z
Mentions légales | Conditions générales de vente | Nous contacter | Nous connaître