Imprimez gratuitement des calendriers, agenda et emplois du temps (année scolaire 2017-2018) !

Editions Petite Elisabeth. Des ressources pédagogiques en mathématiques, physique et chimie pour les collèges, les lycées et la formation professionnelle (CAP, BEP, BP et bac pro).

Combustion et combustible

1. Définitions

Une combustion est une réaction chimique dont l’un des réactifs est le dioxygène (O2) et qui dégage de la chaleur.

Pour qu’il y ait combustion, il faut :

  • un combustible : un corps pouvant brûler,
  • un comburant : le dioxygène qui entretient la combustion,
  • une flamme (source de chaleur) qui permet de démarrer la combustion.

2. Différents combustibles

  • Les matériaux organiques (composés chimiques contenant du carbone).
    Exemples : le bois, le charbon, le pétrole et ses dérivés comme les matières plastiques (PVC : polychlorure de vinyle, PET : polyéthylène, PS : polystyrène …), le gaz de ville (méthane).

    La combustion des matériaux organiques produit toujours de l’eau (H2O) et du dioxyde de carbone (CO2) et dans des conditions particulières (combustion incomplète) du monoxyde de carbone (CO) : un gaz incolore et inodore extrêmement toxique.
  • Les métaux qui en brûlant dégagent de la chaleur et de la lumière.

Les combustions dégagent beaucoup de chaleur, elles sont utilisées comme sources d’énergie : production d’énergie électrique, chauffage, cuisson des aliments.

3. Dangers des combustions

  • Risque d’incendie car la combustion dégage de la chaleur.
  • Risque d’explosion si le combustible est gazeux.
    Exemple : le gaz de ville (méthane) qui alimente les gazinières. Le tuyau souple à travers lequel passe le méthane devient poreux avec le temps et doit impérativement être changé avant la date indiquée dessus (mesure de prévention).
  • Risque d’asphyxie (manque d’oxygène pour respirer) car la combustion consomme du dioxygène. Pour l’éviter, il faut aérer le local où a lieu la combustion.
  • Risque d’intoxication au monoxyde de carbone et aux autres produits nocifs libérés lors de la combustion.

    Le monoxyde de carbone se combine avec l’hémoglobine (globules rouges) du sang qui ne peut plus transporter l’oxygène aux différentes parties du corps. Pour éviter que la combustion soit incomplète par manque d’oxygène, il faut aérer le local où a lieu la combustion.

Retour

© 2009 Editions Petite Elisabeth, tous droits réservés. SIREN : 514 003 193 APE : 5811Z
Mentions légales | Conditions générales de vente | Nous contacter | Nous connaître